Vous voilà sur la Nef de la Pleureuse et du Fou, entre époques et continents...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Contexte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Pleureuse
Sybilla
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Sexe du Personnage : F
Profession : Pleureuse

La vie d'avant...
Date de Naissance: Pendant le Ve siècle avant Jésus Christ.
Âge du Personnage: 19 ans
Lieu de Naissance: Athènes, Grèce.

MessageSujet: Le Contexte.   Mar 23 Fév - 2:56






La Pleureuse, Athènes, -Ve siècle.
Sybilla, Pleureuse, 23 ans.

Sybilla était une Pleureuse plébiscitée. On la demandait souvent lors d'enterrements tant son jeu désespéré reflétait le peine des membres de la famille du mort.
Sybilla était si bonne Pleureuse parce qu'orpheline, pauvre et haïe, ce qui lui donnait de très bonnes raisons de se plaindre.
Sybilla était haïe des femmes parce que trop belle, et haïe des hommes parce qu'insaisissable.
Sybilla n'avait pour ami que son chat noir qui la suivait partout.
Sybilla tomba un jour amoureuse d'un étranger qui venait de Delphes. Il la flatta, lui fit des cadeaux. La fit grosse. Et partit.
Sybilla voulait son enfant, elle le voulait plus que tout au monde. Elle travailla dur pour pouvoir avoir de quoi payer l'accoucheuse. Et puis elle fit une fausse couche.
Sybilla se rua au temple d'Athéna, l'invoqua, furieuse, l'insulta, elle, Héra, et Hadès, et mit fin à ses jours sur l'autel des sacrifices.
Sybilla se réveilla sur la Nef, en même temps que le Fou.

Le Fou, Londres, XIIIe siècle.
Edward, King's Jester, 15 ans.

Edward était le Fou du Roi Edward II, King of Wales. Enfin, il ne s'agissait là que de sa nomination. En réalité, le jeune Edward servait d'objet sexuel à son royal homonyme.
Edward avait réussi à monter si haut car il était vraiment mignon. Hélas, à cause de ses piètres facéties, la Cour savait ce qu'il en était de son statut.
Edward était adulé des femmes et des hommes pour son physique et pourtant haï pour son statut.
Edward avait tendance à être un peu trop imprévisible. Ou trop prévisible.
Edward s'attira l'ire d'une maîtresse du roi, car celui-ci la délaissa pour les faveurs de son petit Fou, plus divertissant qu'une femme.
Edward se fit enlever par la mégère, qui décida d'en faire le prochain sacrifice de sa messe satanique. Il passa de longues journées à attendre sa fin, en cage.
Edward fut exposé sur un autel, dut subir de longues litanies à Satan, et puis, finalement, fut immolé avec un couteau en argent, par la mégère elle-même.
Edward se réveilla sur la Nef, en même temps que la Pleureuse.

Le Capitaine.
Messager des Dieux.
PNJ

Les dieux ont des idées étranges. Ils ont décidé d'avoir leur téléréalité. Il s'agit de la Nef.
Le Capitaine a pour rôle de choisir ceux qui y viendront : il les choisit souvent dans une situation impossible, sorte de deus ex machina, qui les sauve, mais il peut aussi sauver un suicidaire, qui devra endurer une vie éternelle sur la Nef. Il s'amuse parfois à sauver le psychopathe qui allait tuer une énième victime... Son mot d'ordre est de toujours enlever le sujet au milieu d'une situation originale, peu importe laquelle.
Le Capitaine a aussi pour rôle de tuer ceux qui le méritent, ou ceux qui ont perdu leur intérêt. Mais ça n'arrive que rarement.
Le Capitaine n'apparaît jamais, mais il s'est un jour révélé au Fou et à la Pleureuse. Ils l'ont oublié depuis.
Le Capitaine, parfois, met des embûches sur le non-trajet de la Nef, pour pimenter cette absence de vie atemporelle et infinie. Mais c'est pour amuser les dieux, et non pour redonner un semblant de distraction aux prisonniers de la Nef.
    II. La Vie avant la Nef
    • Votre comment du pourquoi

      Vous viviez tranquillement ou pas. Vous étiez sain d'esprit ou pas. Vous étiez heureux ou pas. Vous aviez des amis ou pas. Vous aviez des démêlés avec la justice ou pas. Vous étiez amoureux ou pas. Vous étiez hétéro ou pas. Vous aimiez votre boulot ou pas. Vous aviez une vie normale ou pas. Et puis un jour vous vous êtes retrouvés sur la Nef, interrompus au milieu d'une action plus ou moins vitale.

    • Qui, quand, où?

      Vous pouvez être un pharaon de l'Antiquité Egyptienne, comme un scientifique du XXIIe siècle (mais pour venir de plus tard que de 2010, me contacter obligatoirement), vous pouvez venir d'Allemagne comme d'Alaska. Vous pouvez être jeune ou vieux. Vous pouvez être n'importe qui. J'accentue le n'importe. Le jeu, ici, c'est du n'importe quoi. Amusez-vous bien ! A la fin de la fiche de présentation, à la question, « Avez-vous lu le Contexte ? » répondez ce code : [hide*]Le Fou me l'a conté.[/hide*] (sans les *).

    • Suis-je fou ?

      Vous avez pu être fou avant d'arriver sur la Nef, mais il est commun qu'une sorte de folie douce s'empare très vite des prisonniers de la Nef : à force d'être toujours là, éternellement là, on perd un peu les pédales.



    III.La Vie sur la Nef
    • Le Temps
      « - Quelle heure est-il ?
      - La même que d'habitude. […] Zéro. »
      Fin de Partie, Beckett

      Il n'y a pas de temps sur la Nef. Il fait toujours plein soleil sur un bel après-midi de printemps sur la mer, 26°C, pas la moindre brise sur le pont. Difficile d'avoir une notion du temps ici, toutes les époques se côtoient et les montres ne marchent pas. Vous êtes dans l'atemporel.

    • Le Lieu
      « The ocean has turned black again. »
      Isn't it Love, Saez

      La Nef est à l'arrêt sur une mer noire et immobile. Jamais rien ne heurte la coque, jamais la moindre vague n'agite le navire. Sauf lors des tempêtes qu'organise le Capitaine [c'est-à-dire les intriques].

    • La Mort
      « C'est la pire condamnation qui soit : nous sommes condamnés à vivre. »

      Ici, personne ne peut mourir. Sautez dans l'eau, vous vous retrouverez immédiatement sur le pont, un peu mouillé. Taillez-vous les veines, elles se refermeront dans l'heure qui suit. On peut se blesser, mais pas mourir. Les plaies cicatrisent très rapidement, cela dépend selon les personnes.
      Seul le Capitaine peut tuer [plutôt dans le cas ou vous préfériez prendre un nouveau personnage ou nous quitter à jamais].

    • Les Autres
      « L'Enfer, c'est les autres. »
      Huis Clos, Sartre

      Ici, vous êtes condamné à vivre avec les autres, avec la Pleureuse et le Fou, et avec tous ceux qui partagent votre sort. Que vous vous entendiez bien ou mal avec eux, c'est du pareil au même : vous êtes avec eux, pour toujours.

    • La Vie pratique
      « L'habitude est une seconde nature. »
      Contre Julien, Saint-Augustin

      Comme le temps ne passe pas, personne n'a besoin de dormir, manger ou se laver. On n'a jamais froid ni chaud, d'un point de vue strictement physique. Cependant, comme l'esprit est tout-puissant, tout comme l'habitude, on peut avoir sommeil, faim, ou envie de se laver, tout comme avoir l'impression d'avoir froid ou chaud. Il y a bien des chambres avec des lits, une salle à manger et une cuisine, tout comme des bains et des douches, ainsi qu'une garde-robe infinie sur la Nef. Pour satisfaire les désirs de l'habitude.


Dernière édition par La Pleureuse le Sam 14 Aoû - 1:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nef-des-fous.forumzarbi.com
 
Le Contexte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grimoire de la Pleureuse :: Les Règles de la Nef-
Sauter vers: