Vous voilà sur la Nef de la Pleureuse et du Fou, entre époques et continents...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que je fais là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azhar Al ach-Cheik

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/08/2010
Sexe du Personnage : Féminin
Profession : Aucune

La vie d'avant...
Date de Naissance:
Âge du Personnage:
Lieu de Naissance: Riyadh, Arabie Saoudite

MessageSujet: Qu'est-ce que je fais là ?   Dim 19 Sep - 14:38

Une explosion. Ses oreilles qui n'entendaient plus rien. Qui n'entendraient peut être plus jamais rien que ce bruit infernal. Khaled. Une douleur dans sa chair et dans son cœur. Suleyman. Comment, pourquoi, pourquoi son bébé ? Il ne demandait qu'à vivre. Et où était elle ? Elle regarda autour d'elle, perdue, l'air hagard. Elle était seule, sur un grand plancher entouré de barrières. Avec un... Un mat. Elle était sur un bateau. Peut être était-elle morte dans l'explosion sans le réaliser vraiment. Elle avait eu l'impression d'être simplement touchée à la jambe par des débris, mais peut être que non. Peut être qu'elle était dans l'autre monde.

Mais alors, pourquoi avait-elle encore mal ? Elle baissa les yeux vers ses jambes. Le sang avait un peu tâché son abbaya mais les blessures étaient en train de se refermer, elle pouvait le sentir à travers le tissu. Quel était ce miracle ? Alors oui, peut être qu'elle était morte. Pourquoi était elle seule ? Qu'avait-elle fait de si grave pour mériter cette punition ? On lui avait enlevé ses enfants, sa seule raison de vivre, et pourtant, n'étaient ils pas morts eux aussi ? Diya avait peut être survécu, mais Khaled... Son petit corps tendre avait dû être mis en pièces. Elle pleurait. Ses larmes roulaient sur la poussière qui maculait ses joues.

Elle devait prier. Peut être Allah lui expliquerait-il ce qui se passait. Elle se leva et regarda autour d'elle, cherchant la direction de la Mecque. Le soleil était en plein milieu du ciel et elle ne voyait rien qu'une mer d'huile tout autour du bateau. Elle s'agenouilla en espérant de tout son cœur ne pas tourner le dos à la ville sainte et commença à psalmodier des prières.

Sa jambe était entièrement guérie, s'agenouiller ne lui faisait même pas mal. Elle resta ainsi, à prier, tentant de ne pas laisser sa voix se briser, pendant près d'une heure. Elle finit par s'asseoir contre le mat et fermer les yeux, laissant les larmes couler. Elle aurait bien demandé pardon pour tout ce qu'elle avait fait, mais elle ne comprenait pas ce qui avait pu lui valoir une peine si grave. Elle s'excuserait même de regretter son fils et de haïr son mari, qui avaient peut être fait ce que Dieu désirait, mais dans son cœur elle savait qu'il ne punirait jamais une mère de pleurer son enfant. Elle était perdue. Peut être était elle couchée sur un lit d'hôpital, dans le coma, peut être rêvait-elle ? En tout cas elle était seule. Elle avait abandonné Diya avec celui qui avait tué son garçon. Et lui, on le chercherait. Il fuirait, il fuyait peut être déjà. Elle ne voulait pas que sa fille vive avec lui. Elle voulait partir avec elle, loin de tout ça, laisser la justice retrouver son mari et en faire ce que Dieu voulait. Elle voulait ses enfants. Elle voulait son fils, mais elle le savait mort. Qui avait pu lui prendre son enfant avant que la mort ne la prenne elle même ? C'était injuste.

Elle entendit des pas. Quelqu'un venait. Pitié, pas un homme. Elle souffrirait trop de devoir s'éloigner de la seule présence de ce nouveau monde. Elle devait savoir où elle était. Elle ferma les yeux, pour ne pas savoir et articula d'une voix froide, qui ne tremblait pas :

"Qui êtes-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthymor

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010
Sexe du Personnage : M
Profession : Erudit

La vie d'avant...
Date de Naissance:
Âge du Personnage:
Lieu de Naissance:

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que je fais là ?   Lun 15 Nov - 22:30

« Longue vue de pacotille … » murmura calmement Balthymor observant au loin l’océan infini, l’œil agrandi par le verre, sa pupille se promenant le long de la ligne d’horizon. Aucune île …et rien d’autre qu’une mer à perte de vue. Ça valait bien la peine de passer des heures dans ce satané bric-à-brac à chercher des instruments. Il tressaillit à l’idée de retourner dans ce satané cachot. Il replia d’un coup sec son outil de cuivre et s’appuya pour contempler l’océan sans fin « ça ne sert à rien ».
Aucune brise, pas un vent, pas un souffle. Il ferma les yeux et s’emplit d’un profond sentiment de calme et de sérénité. Depuis combien de temps était-il sur la nef ? Il ne pouvait le dire, la seule chose qu’il savait c’est qu’il était, à sa connaissance, impossible de s’échapper d’ici. Plonger dans cet océan de larme nous ramenait directement au sol et à la dure réalité.
Quant aux habitants ...il ricana, un sourire crispé s’afficha sur ses lèvres. Un capitaine inexistant, fantomatique qui osait leur prodiguer des ordres. Un gamin hautement occupé à introduire ses organes génitaux dans le premier orifice venu, vivant ou non, et à satisfaire ses appétits instinctifs avant de parlementer, accompagné d’une jolie jeune femme dont l’addiction pour les félins relevait presque du surnaturel. Et cette jeune femme… si rapide, si puissante tel une ombre fendant l’air de son corps. Et aucune échappatoire à cet enfer… Soit, si c’était son destin d’errer jusqu’à la fin des temps sur ce maudit bateau. « Qu’il en soit ainsi ». Il se délectait des moments paisibles comme celui-ci, loin de tout ça, loin d’eux. Il se redressa, contempla une dernière fois le reflet du ciel sur la noirceur des eaux.

Soudain il sentit un frisson courir le long de sa nuque. Des sanglots se heurtèrent au silence, il entendit le mat pleurer silencieusement derrière son dos. Qui était-ce ? Une…femme ? Les pleurs venaient d’une boule de draps noirs assise sous le mat. On pouvait distinguer deux sandales qui dépassaient. Une femme ? Il s’approcha lentement des larmes imbibant le sombre tissu. Soudain une voix s’éleva :

« Qui êtes-vous ? »

C’était une femme. Une voix de femme. Elle était froide mais on sentait une certaine douceur en elle, une mélodie glaçante, et larmoyante. Avait-elle peur ? Mais de quoi ? Que faire ? Balthymor prit quelques secondes pour se calmer. C’était une jolie voix. Une voix de femme.

Il s’avança calmement vers cette nouvelle rencontre et se pencha vers elle. Il aperçut soudain une tache sombre et humide qui m’acculait le bas de ses habits et souillait le sol. Du sang ? Mais d’où venait-elle ? Aucune importance elle était en sureté maintenant… *si la nef est un lieu sûr…* pensa-t-il avec amertume. Il fallait l’aider. Pendant un instant il se souvint de sa propre arrivé sur la nef où lui aussi était resté là, recroquevillé sous le mat, ne comprenant pas se qu’il se passait. Il s’était mis à la recherche d’Eirene, d’Hyacinthe et avait finalement finit par tenter le grand saut dans cet océan de douleur. Il était revenu à la nef, trempé, stupéfait… et c’était réfugié dans la cale pendant des jours la lumière lui étant insupportable. Balthymor étouffa ce triste souvenir d’un pincement aux lèvres. Il tendit généreusement sa main à sa nouvelle rencontre et répondit d’une voix calme.

« Je suis Balthymor de Calvalère»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qu'est-ce que je fais là ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sur le Pont :: Le Pont-
Sauter vers: